Il m'arrive, de temps à autre, de tricoter pour MOI, si si! D'autant qu'avec un mentor comme Sabine (un oiseau dans son nid), qui m'a offert cette opportunité fantastique de reprendre mes aiguilles (j'avais tricoté en tout et pour tout 2 tenues de bébé, il y a 20 ans!!),  je suis tentée tous les jours... Alors je pense évidemment d'abord à mes enfants, vous l'avez déjà vu ici ou mais quand Sabine arrive à la maison pour me demander mon avis sur un (encore!) nouveau châle, je succombe à la tentation... et, je l'ai déjà dit, ma manière à moi de m'approprier un modèle est de changer de laine, donc voici mon lumière d'automne (création un oiseau dans son nid pour Luce), juste à moi:

DSC04872

Je l'ai tricoté en kid silk de Drops, gris et vert cendré pour la bordure, Holst Garn vert pâle et kid silk gris pour la petite bande suivante, puis Lace gris de Drops en double pour le corps du châle, et glitter argent (Drops) partout. Aiguilles circulaires de 4.5.

Et le résultat a dépassé toutes mes espérances, comme vous pouvez le constater:

DSC04853

 

DSC04882B

 

J'ai beaucoup aimé chaque étape, même si j'ai trouvé longs, très longs, les premiers rangs... toutes ces mailles, ça n'en finissait pas! En plus, j'ai fait une petite erreur au début et j'ai défait les 3 ou 4 premiers rangs... Quelle galère... le kid silk, c'est doux, c'est soyeux, une fois tricoté c'est une pure merveille, mais il ne faut SURTOUT pas avoir à le détricoter!!!

Après ça, c'est monté tout seul (enfin presque!), et j'ai trouvé fascinant de voir apparaître, au fur et à mesure, ces feuilles sous mes doigts... Et puis au bout de quelques rangs, les séquences de points sont mémorisées et il n'y a plus trop besoin de réfléchir...

Mes filles étaient un peu perplexes... (il faut dire que je tricotais pour moi, quelle audace), j'ai donc eu droit à :

 "Ohhh! mais maman, tu as laissé plein de trous...", de la part de ma grande Véléna ; oui ma chérie, j'ai laissé plein de trous, je n'en reviens pas moi-même, je sais faire de la dentelle!

et aussi, dans la bouche de ma petite:

"Dis donc maman, 2 châles, tu ne crois pas que c'est un peu exagéré?". Et bien non, ce n'est pas exagéré, tu en as combien toi des robes???

En revanche, dès les premiers rangs, et à ma grande surprise, mon mari était conquis!

Ce devait être mon châle de Noël, mais il y avait aussi le chauffe épaules Capriate de mon amie d'enfance, et puis tous les préparatifs des fêtes, alors c'est mon châle de janvier!

Et ces jours ci, il ne quitte plus mes épaules, il est confortable en plus d'être beau... il est grand, il descend dans le dos et je peux en plus l'enrouler autour de mon cou...Mmmmm un vrai bonheur! Ce qui est drôle, avec ce Lace gris, c'est qu'il a un aspect un peu métallique, renforcé par le glitter argenté, et on ne s'attend pas du tout à son moelleux et à sa douceur... Mais moi qui le porte, je peux vous dire qu'il n'a de métallique que l'aspect!!

Bon, soyons honnête quelques secondes, j'ai eu un (un seul) petit moment de déception, c'est au moment où il est tombé de mes aiguilles... j'ai trouvé qu'il n'avait plus l'air de grand chose... Tout mou, tout recroquevillé sur lui-même... Mais j'avais un peu prévu le coup (pas folle!) et j'avais déjà demandé à Sabine si elle pouvait me faire le bloquage.... Et j'ai bien fait! Quelle merveille quand il est revenu. C'est comme s'il s'était déployé. Sabine, c'est une fée, en fait, (mais chut, ne lui dites rien, je crois qu'elle ne le sait pas!!) et j'ai vraiment beaucoup de chance qu'elle se soit posée si près de chez moi et qu'elle y ait installé son petit nid douillet.

Alors ce châle, inventé par Sabine, tricoté par moi puis mis en beauté et photographié par Sabine, c'est une oeuvre commune finalement... ce qui explique ce post magnifique qu'elle m'a lui a consacré ( pas à moi, au châle!). MERCI SABINE!!

N'empêche que c'est moi qui le porte! ;-)))

Céline